comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz avec l'offre Online via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

Biogaz : Quel est son avenir en France ?

16/11/2017 - Lu 107 fois
Une étude menée par l'Institut Français du Pétrole (IFP Energies Nouvelles), rapporte que les quantités de biogaz injectées dans le réseau ont été multipliées par 3.
La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) publiée au Journal Officiel du 18 août 2015 a fixé comme objectif la barre des 10% de Biogaz dans la consommation française de gaz naturel à l'horizon 2030.

Biogaz : Des objectifs ciblés

En 2013, l'Etat français avait lancé un vaste appel à projets via le plan Energie Méthanisation Autonomie Azote (EMAA) dont l’objectif était de déployer très rapidement plus de 1 000 méthaniseurs dans les exploitations agricoles françaises, d'ici à 2020.

Le gouvernement a également défini par le biais de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), différents objectifs afin d’accélérer le développement de la filière du biogaz dans l’hexagone.

Les objectifs fixés par l’Etat sont bien ciblés, puisque la production de biogaz a été segmentée en différents usages : production électrique, chauffage, carburant...

Ainsi, depuis 2015, la France a multiplié par 3, les quantités de biogaz injectées dans le réseau.

Mais, le pays qui est parti de quasiment zéro a encore beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre ses objectifs fixés pour 2030.



Par ailleurs, le ministère de la transition énergétique devrait participer à l'effort collectif en prenant à sa charge 40% des frais de raccordements des méthaniseurs.

Les 60 % restant sont à la charge de l'exploitant agricole.

Pour rappel, le biogaz est un gaz naturel résultant de la fermentation de matières organiques dans des conditions de réactions biologiques spécifiques (température, pH, …).

Le processus de production de biogaz est appelé biométhanisation.

La France en retard sur le biogaz en Europe

Si les études menées démontrent que la France s'active bien sur le sujet, elles font également clairement état d'un retard par rapport à nos voisins européens.

L'Allemagne est ainsi en première position dans ce secteur car sur les 15,6 Mtep de biogaz produit en 2015, plus de la moitié provenait du pays pour 7,8 Mtep.

Le Royaume-Uni et l'Italie sont respectivement deuxième et troisième du classement européen avec environ 2 Mtep chacun en 2015, tandis que la France produisait à peine 0,5 Mtep de biométhane.

Pour autant, la France regorge d’un potentiel gigantesque, qui serait compris dans une fourchette allant de 14 à 24 Mtep par an dès 2040.

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités